Langue

Le premier bilan touristique officiel du mois de juillet au sud du massif des Albères a été fourni ce lundi par le ministère de l’Industrie espagnol, titulaire des orientations et de l’encadrement de ce secteur économique. Parmi les 17 territoires autonomes que compte l’Espagne, la Catalogne du Sud occupe une nouvelle fois la première place, avec 1.945.856 visiteurs étrangers reçus, malgré une météorologie inégale. Ce chiffre, qui induit une augmentation de 5,1% par rapport à 2010, confirme les atouts de la principauté catalane, première de l’ensemble de l’Espagne en la matière. La région a attiré à elle seule 26% du total d’étrangers qui ont choisi la péninsule ibérique pour destination de vacances. Les principaux marchés émetteurs sont la France, les Pays-Bas, la Suisse et la Belgique, ces trois derniers pays compensant une érosion de la fréquentation de ressortissants de l’hexagone.

Depuis le début de l’année, la Catalogne du Sud a reçu 8 millions de touristes, soit davantage que sa propre population, qui atteint 7,5 millions d’habitants en 2011. Ce volume, qui représente une augmentation de 4,1% en comparaison avec la même période de l’année, confirme la reprise, désormais réelle, de l’activité touristique, après une année 2010 dont le regain exigeait une confirmation. Dans la province de Girona, dont le principal attractif est la Costa Brava, une première évaluation communiquée début août rendait compte d’une reprise flagrante de l’emploi lié au secteur touristique.

Partager

Icona de pantalla completa