Langue

En 2017, parmi les 15 brasseries artisanales des Pyrénées-Orientales, la maison Cap d’Ona, sise à Argelès-sur-mer, a vu élire l’une de ses bières au rang de meilleure du monde, au World beer awards. Comme pour les vins, ce concours mondial obéit à de sévères critères de qualité générale, de nez, de corps et d’attaque. Cette année, le producteur du Roussillon a carrément placé 10 de ses bières au palmarès planétaire lors des World beer awards 2018. La triple brune bio, la triple blonde, la triple ambrée, la blanche bio type weize, l’Automne bio gingembre, la Luxure à la coscoll, la Barley Wine ambrée mystère et la Barley Wine brune, toutes oeuvres de Cap d’Ona, ont reçu une médaille d’or. L’argent a été réservé aux bières Noël aux marrons et Gourmandise au Maury, également composées par le producteur du pied du massif des Albères.

Vieillissement dans de vieux tonneaux de vin

La brasserie Cap d’Ona a été fondée en 1999 par le Lorrain Gregor Engler, descendant de brasseurs. La reconnaissance est survenue dès 2009 par une médaille d’argent au Concours agricole de Paris, récompensant une bière ambrée, sacrée « Meilleure bière artisanale française ». Si Cap d’Ona sollicite le vieillissement dans de vieux tonneaux de vin, la méthode générale détenue par cette entreprise reste secrète. Celle-ci préfère modérer ses volumes et propose 30 bières, contre seulement trois à son démarrage.

Partager

Icona de pantalla completa