Langue

Dans le sens de la massification commerciale visible sur l’aire d’influence de Perpignan, autant à Claira-Rivesaltes qu’à La Jonquera, ou, plus au Sud, à La Roca del Vallès, les 825 hectares du futur complexe de loisirs « Barcelona World » sont préfigurés. Les premiers investisseurs de cet espace ludique prévu pour 2015, dont les noms ont été dévoilés le 30 mai à la Chambre de commerce de Tarragona, sont Melco Crown Entertainment, géant asiatique spécialisé dans le jeu, le groupe hôtelier majorquin Melià et la société britannique Value Retail, gestionnaire de La Roca Village. L’aménagement de Barcelona World, en bordure de Port Aventura, est confié à la société promotrice Veremonte, fondée dans la région de Valence. Une première levée de fonds d’un milliard de dollars, soit 766 millions d’euros, est rendue possible par les partenaires, en association, à parité, avec plusieurs banques.

Vers une Catalogne « leader du tourisme européen »

Cette ambitieuse réalisation, qui profitera de l’identification de Port Aventura à l’international, vise un public mondial amateur de loisirs industrialisés, d’hébergements de qualité et surtout de jeux. Situé entre les communes de Vila-seca i Salou, ce nouveau point de chute piloté par l’homme d’affaires Enrique Bañuelos, grande fortune mondiale selon le classement « Forbes », est en gestation depuis septembre 2012. Il comportera les espaces « BCN dream », « BCN Smart City » et « BCN Park », ce dernier comportant un plage et un golf de 90 hectares. Six hôtels dotés d’un casino chacun, autant de restaurants, plusieurs dizaines de boutiques, un théâtre et des infrastructures sportives seront intégrés à l’ensemble, qui internationalisera l’abrégé « BCN », jusqu’à présent limité à la capitale catalane. Le 30 mai en soirée, ce resort induisant 5000 emplois faisait augurer au président du gouvernement catalan et défenseur du projet, Artur Mas, une destination qui « peut situer la Catalogne comme le leader du tourisme européen ».

Partager