Langue

Le centre d’art contemporain A Cent Mètres du Centre du Monde, à Perpignan, présente l’événement d’intérêt international «Who’s afraid of pictures». Le Nantais Frédéric Léglise, commissaire de cette exposition collective, emprunte les pas de l’artiste postmoderne islandais Errò pour justifier la démarche : «Tout, absolument tout a déjà été photographié, filmé, dessiné. Alors pourquoi vouloir encore créer de nouvelles images ?». Par temps d’écrans invasifs et de volatilité numérique, cette réflexion sur le medium pictural et ses destinées pose à son auteur la question cruciale «Comment ceux qui peignent et dessinent s’emparent des images ou les défient ?».

La peinture vivra

Sans prétention de chamboulement, «Who’s afraid of pictures» est une ode naturelle à l’avenir, sur le constat que toutes les évolutions techniques, depuis l’Homme des cavernes, n’ont pas éludé la peinture et le dessin. Elles ont transformé les outils, selon un principe de tradition évolutive. A 3 minutes de la gare TGV et de l’hôtel de police de Perpignan, cette exposition par si effrayante rassemble 22 artistes, dont Errò lui-même, l’Iranienne Nazanin Pouyandey, le Grenoblois Gilles Balmet ou encore le Toulousain Lionel Sabatté. A voir jusqu’au 27 septembre 2015.

Frédéric Léglise présente l’exposition

Partager

Icona de pantalla completa