Langue

La société 2e Bureau, organisatrice de Visa pour l’Image a communiqué ses bons voeux à la presse et plus généralement à son réseau, ce mardi 11 janvier. Elle en a profité pour dévoiler les dates du prochain festival international du photojournalisme de Perpignan, dont les expositions seront visibles du 28 août au 11 septembre. Le week-end consacré aux professionnels et au business de l’image est prévu du 29 août au 3 septembre, tandis que les scolaires du Pays Catalan et d’ailleurs pourront parcourir les séries photographiques du 12 au 23 septembre.

L’alliance entre guerre et misère reste le socle du festival

Le teaser en image de cette 34e édition de Visa pour l’Image comporte l’image aguichante d’enfants jouant au football dans les environs de Mossoul, en Irak. Ce cliché facile, effectué par le photographe serbe Goran Tomasevic, en 2016, annonce déjà le ton inchangé du plus parisien des festivals des Pyrénées-Orientales, préférentiellement orienté sur l’alliance entre guerre et misère.

Deux expositions de dessins de presse jusqu’au 12 février

En lien avec Visa pour l’Image, le Centre international du Photojournalisme (CIP) de Perpignan, situé au Couvent des Minimes, présente deux expositions jusqu’au 12 février : “Sagesses de l’humanité”, du photographe voyageur Olivier Föllmi, et “Regards croisés”, du dessinateur Plantu (qui a fait la Une du quotidien Le Monde pendant 50 ans) et du photographe Reza. Les thèmes abordés sont les bruits du monde et les enjeux environnementaux, les droits des femmes et des enfants ou encore les enjeux de pouvoir et la liberté d’expression. Cet ensemble est à voir du mardi au dimanche, de 10h à 17h.
Jeudi 3 février de 12h30 à 13h30. La guide conférencière Corinne Doumenc effectuera sur place un comparatif visuel esthétique, poétique et philosophique visant le dessin de presse, au travers de ces deux séries qui regroupent 80 montages de dessins et photographies.