Langue

Une nouvelle mandibule d’homo erectus vieille de 450.000 ans a été mise à jour la semaine dernière à Tautavel, au Nord du Pays Catalan, sur le même site où le crâne de l’Homme de Tautavel, longtemps resté le plus vieil européen, a été découvert en 1971. Cette nouvelle pièce antérieure à Néandertal a déjà reçu le nom « Arago 119 » car il s’agit du 119ème reste humain découvert dans la Caune de l’Arago par les chercheurs du Centre Européen de Recherches Préhistoriques, sur le sol d’occupation d’un campement de chasseurs dits « acheuléens ». L’extraction de cette mandibule, la quatrième répertoriée, actuellement dégagée par une équipe de fouilles sur un sol jonché d’ossements de grands herbivores, sera retransmise par vidéo ce mercredi 9 juillet après-midi dans l’auditorium du Musée de Préhistoire de Tautavel. Cette découverte devrait permettre de mieux connaître les variations de nos ancêtres, dans une période froide lors de laquelle ils chassaient le cheval, le bison, le rhinocéros et même le renne. Sans maîtriser le feu, ces hommes consommaient proies crues.