Langue
La Clau
Une dent de plus d’un demi-million d’années découverte à Tautavel
Langue

Dans le cadre de son habituelle campagne de fouilles estivales, le Centre européen de préhistoire de Tautavel a révélé un nouveau fossile, lundi 23 juillet. Il s’agit d’une dent de jeune enfant âgé d’environ 5 ans, mise au jour en cours de soirée, dans un sol d’habitat daté de 560.000 ans. Cet élément, le cent-cinquantième reste humain découvert sur le site de la Caune de l’Arago, constitue une « découverte très exceptionnelle », selon la direction du centre. Il permettra aux chercheurs de tenter de percer le mystère des modes de vie de nos lointains ancêtres. Prochainement, la sollicitation d’un micro-scanner et de l’imagerie 3D devraient produire un nettoyage virtuel de cette dent, afin d’étudier son émail et son usure, pour tenter de déceler l’alimentation de son porteur. Cette découverte intervient près de 47 ans après celle du crâne de l’Homme de Tautavel, ou « Arago 21 », qui a lancé la renommée du gisement archéologique du Nord du Roussillon, l’été 1971. Un temps vanté comme le « Plus vieil européen » et le « Plus vieux catalan » par un slogan promotionnel, cet homo erectus tautavelensis a également reçu les noms d’Home de Talteüll et Tautavel Man, en version internationale.

Les découvertes de dents humaines se sont multipliées lors des dernières années à Tautavel, notamment en 2015, lorsque la dent « Arago 149 », vieille de 550.000 ans, était certifiée comme reste humain le plus ancien découvert en territoire français et en Catalogne.

Partager