Langue
La Clau
Un « Collioure » de Derain vendu aux enchères 1,6 millions d’euros à Londres
Langue

Le marché de l’Art ne connaît pas la crise et les paysages catalans font toujours recette, comme en témoigne l’acquisition pour 1,6 millions d’euros, mercredi dernier chez Christie’s à Londres, de la toile « Environs de Collioure ». Œuvre d’André Derain, ce tableau est un élément fondateur du mouvement du fauvisme, en 1905, lorsque le peintre, descendu de la région parisienne s’est immergé dans la lumière du pays après avoir rejoint son aîné Henri Matisse. La transaction financière, organisée par la célèbre société de vente aux enchères au siège britannique, fait suite à un voyage mondial pour cette toile, passée, depuis les années 1930, par Paris, New York, une première fois à Londres, puis Los Angeles. Derain a exécuté une trentaine de peintures à l’huile à Collioure, parfois inspirées par le paysage sauvage des alentours, souvent sous influence de Gauguin et Van Gogh, comme sur les « Environs », avant de rencontrer un succès historique, 3 mois plus tard, au Selon d’Automne de Paris.

Partager