Langue
La Clau
Perpignan: Visa pour l’Image récompensera une mission dangereuse au Yémen
Langue

La 23e édition du festival international de photojournalisme Visa pour l’Image, qui débute dans moins de 20 jours à Perpignan, sera celle de la désignation officielle de la photographe française Catalina Martin-Chico en qualité de lauréate du « Visa d’or Humanitaire » du Comité International de la Croix Rouge. La jeune photographe présentera une série de 24 clichés intitulée « La révolution yéménite« , grand témoignage des missions médicales en milieux périlleux. Le prix lui sera remis au Campo Santo le 1er septembre, avec une récompense de 8000 euros fournie par la Fondation Sanofi Espoir, engagée dans le soutien aux soins portés aux populations blessées ou déplacées. L’auteur de ce photoreportage, primée par un jury composé de représentants du New-York Times, de Paris-Match, du Figaro magazine, du magazine Géo et de l’hebdomadaire La Croix, est diplômée de l’International Center of Photography de New York. Lors d’une mission de 2 ans au Yémen qui l’a exposée au danger d’un conflit armé, cette journaliste, employée de l’agence de presse parisienne Cosmos, a tiré une expérience de vie unique, visible à Perpignan jusqu’au 11 septembre.

Au total, cette nouvelle édition de Visa pour l’Image proposera une trentaine d’expositions pouvant parfois heurter les âmes sensibles. Ces travaux seront consacrés à l’incarcération des jeunes en Afrique, à la malnutrition au Soudan, à la drogue et aux discriminations en Israël, ou encore au drame sismique survenu en mars dernier au Japon, symbolisé par la catastrophe de Fukushima.

Partager