Langue
La Clau
Perpignan : un Centre international Visa pour l’Image ouvrira en août
Langue

Quatre ans après sa préfiguration, un Centre international du Photojournalisme directement lié au festival Visa pour l’Image s’annonce à Perpignan. Ce projet effleuré en 2010 était un espace Roger Théron, du nom d’un ancien journaliste du magazine Paris Match. Ce mardi 5 mai à Paris, le président du festival, Jean-Paul Griolet, a confirmé cette réalisation, qui réunira des ressources de photojournalistes du monde entier. Théorique et pédagogique, ce centre sera installé au Couvent des minimes, à l’année. L’inauguration se déroulera lors de la prochaine édition, prévue du 29 août au 13 septembre.

Les réfugiés syriens et la Centrafrique au programme

La 27e édition de Visa pour l’image inclura une trentaine d’expositions, notamment consacrées aux réfugiés syriens, sous l’oeil de la photojournaliste américaine Lynsey Addario. La situation en République de Centrafrique sera abordée par le Britannique Marcus Bleasdale et l’Italien Giulio Piscitelli, familier de l’île de Lampedusa, montrera ses travaux sur les tragédies de l’immigration contemporaine. L’Argentin Andres Kudacki présentera ses clichés sur les victimes de la crise du logement en Espagne.

Présentation du projet (document PDF).

« Visa pour l’image – Le film »

Partager

Icona de pantalla completa