Langue

La 22ème édition du Festival international du photojournalisme Visa Pour l’Image, organisée dès le 28 août répercutera les bruits du monde à Perpignan, en 26 expositions visibles gratuitement, notamment au Couvent des Minimes. Jusqu’au 12 septembre sera présentée l’exposition « New York, Rome, Moscou, Tokyo », de l’Américain William Klein, qui exposera, à 82 ans, ses travaux des années 1950 et 1960. Les conflits du Caucase apparaîtront sous l’objectif de la Polonaise Justyna Mielnikiewicz, récipiendaire en 2009 du Prix Canon de la Femme Photojournaliste du festival. Les autres thèmes abordés, dans un équilibre périlleux entre information et sensation, seront les conditions de travail de la police de New York ou encore les rites des chrétiens de Jérusalem, par l’Israélienne Gali Tibbon. Selon la tradition, des soirées de projections seront proposées du lundi 30 août au samedi 4 septembre, au Campo Santo, à 21h45. Compilation des événements planétaires majeurs survenus entre septembre 2009 et août 2010, ces soirées reviendront sur le tremblement de terre en Haïti, les 20 ans de la libération de Nelson Mandela et le 60ème anniversaire du début de la guerre de Corée. Enfin, le 2 septembre, le Visa d’Or de la Presse Quotidienne départagera 24 candidats internationaux, dont trois prétendants de Catalogne du sud.

Partager

Icona de pantalla completa