Langue

Le festival Les Estivales de Perpignan, organisé tous les mois de juillet depuis 1987, a vécu. Après plusieurs pourparlers tendus, entamés dès la fin de la dernière édition, déficitaire, la mairie de Perpignan, son principal soutien financier, a choisi ce lundi soir de mettre fin à l’événement. Ce mardi soir, la directrice artistique et fondatrice des Estivales, Marie-Pierre Baux, a littéralement jugé que le festival a été « sabordé », car la mairie a retiré ses subventions et le prêt des scènes du Campo Santo et du Couvent des Minimes. Ce lundi soir, lors d’une assemblée générale extraordinaire, l’association « Les Estivales de Perpignan » a été dissoute à la majorité de ses membres, contre la volonté de Mme Baux. Selon elle, l’intégration du festival à la régie unique du Théâtre de l’Archipel, souhaitée depuis 2009 par la mairie, « menaçait l’indépendance et la liberté de programmation du festival ». Depuis 1987, le plus grand festival artistique de Perpignan a accueilli Bob Dylan, Joan Baez, Gilberto Gil, Els Comediants, Cesaria Evoria, Paole Conte ou encore Jane Birkin et Lluís Llach. Sur un triptyque musique-danse-théâtre, les Estivales ont drainé près de 500.000 spectateurs en 23 ans d’existence. L’été 2011, une offre culturelle proche sera cependant mise en place à Perpignan.

Partager

Icona de pantalla completa