Langue
La Clau
Perpignan : Audrey Lloancy érige le « bondage » en poésie érotique
Langue

Loin des livres historiques ou académiques, une nouveauté littéraire est disponible en Pays Catalan. Cet ouvrage bilingue français-anglais, signé « Suzy Krueger », pseudonyme de l’auteur Audrey Lloancy, s’intitule « Ecorchée vive – A Tormented Soul ». Il contient des dessins érotiques accompagnés de textes en correspondance, à ne pas confier à tous les publics. En effet, ces pages élégantes abordent le Shibari, l’art traditionnel japonais appelé « bondage » dans le monde occidental. Cette pratique sexuelle, à tendance sadomasochiste, consiste à ficeler le corps de l’être désiré. Elle repousse les limites de l’érotisme et figure au centre du jeu développé par l’auteur. Audrey Lloançy donne vie à un personnage, fasciné par l’expression corporelle, qui décide de se faire attacher en guise d’expérience à sensations.

5 ans au Japon

L’écrivaine, qui vit entre Tokyo et Stockholm, est née en 1988 à Perpignan. Après un cursus en Art et langue anglaise, elle s’est installée au Japon en 2013 et y a découvert le Shibari. Son approche poétique, à la fois psychologique et esthétique, cherche à mettre en valeur « l’aspect intime et cathartique de cet art », nous signale son éditeur, les Presses littéraires. Ce recueil de 56 pages, ode à l’expression « Attache-moi ! », est son premier ouvrage publié.

Partager

Icona de pantalla completa