Langue

Ce n’est pas la mairie de Perpignan, mais le magazine spécialisé « La Tribune de l’Art » qui informe d’une nouvelle acquisition de la ville. L’oeuvre concernée est un portrait de Hyacinthe Rigaud, qui a été préempté par un professionnel expressément mandaté par ’Hôtel de Ville, mardi 25 juin. Cette acquisition de 25 000 euros,auxquels il conviendra d’ajouter les frais de rigueur, représente un homme de type français, en habits de style monarchique du XVIIe siècle. Ce « Portrait d’homme à l’habit bleu » est une huile sur toile de 81 x 65 cm, signée du peintre né à Perpignan en 1659. Il s’agit d’un achat à près très accessible, effectué dans la maison de vente aux enchères Christie’s, à Paris.

Un air de déjà vu à la cour de Versailles

L’oeuvre acquise ne semble pas comporter originalité ni apport artistique majeur aux collections permanentes du Musée Hyacinthe Rigaud de Perpignan. Vouée à le rejoindre à brève échéance, elle représente une figure aux airs de déjà vu, car toute une série de portraits exécutés par Rigaud, à la cour de Versailles et dans ses cercles d’artistes protégés, présente un costume identique. Le visage pourrait avoir été peint en début d’ouvrage, avant que son habillement ne lui soit adjoint, en l’absence du sujet. La maison Christie’s souligne que ce tableau a été probablement peint entre 1700 et 1715, année de la mort de Louis XIV.

Partager

Icona de pantalla completa