Langue

Plus locales et moins célébrées au niveau international, les expositions consacrées au véritable Salvador Dalí se multiplient été après été, sur les lieux qui ont vu l’artiste s’ouvrir au monde. Jusqu’au 15 septembre, l’espace oenotouristique « Coll de Roses« , situé dans la commune du Nord de la Costa Brava, présente ainsi l’exposition « Dalí, Cadaqués, un lien capté par Joan Vehí ». Cette série réalisée par un simple habitant de la commune, où il est né en 1929, lorsque le futur génie de la peinture surréaliste avait 15 ans, donne à voir la future référence de l’Art sous ses aspects intimes. Une vingtaine de clichés reproduits en grand format, certains de quatre mètres de large, montre Salvador dans son environnement quotidien, à l’oeuvre dans son atelier de Port Lligat, ou participant à des festivités.

Dalí dans son pays, tout un événement

Joan Vehí, à la fois menuisier et homme de confiance de la famille Dalí dont on trouve la trace Cadaqués dès 1806, a saisi sans difficultés l’artiste provocateur sous ses angles ordinaires, sans postures médiatiques ou publicitaires, pendant plusieurs dizaines d’années. L’absence de mise en scène constitue un événement lorsqu’il s’agit de Dalí, mangeant une grappe de raisin en 1932, assistant à une corrida en 1961 à Figueres ou achevant un tableau, dans une apparence de pépé de village, en 1963. En revanche, les images rappelant un happening en hélicoptère au-dessus de la baie de Roses, en viennent, au final, à être moins évocatrices. Cette exposition, à entrée gratuite, est accessible depuis la route de les Arenes, parallèle à celle qui conduit à Cadaqués.

Album-photos intégral de l’exposition « Dalí, Cadaqués, un lien capté par Joan Vehí ».

Partager