Langue

La salle de spectacles « La boîte à rire » de Perpignan, spécialisée dans les comédies de moeurs, façon vaudevilles contemporains, ose aborder la religion musulmane. Depuis la création de ce lieu, dans la première décennie du siècle, ses programmateurs ont habitué le public à un registre cocasse et impertinent, résumé par les pièces «Ma femme me trompe, son amant aussi», «Obsédée mais pas de sexe» et actuellement «Jamais le premier soir» ou «Même les cons ont droit au bonheur». Ce café-théâtre implantée aux confins de la capitale du Roussillon, tout près de la commune de Bompas, annonce la création « Imam pas beaucoup », du 23 au 26 mai.

« Dédramatiser le contexte actuel »

Selon son descriptif, la pièce « Imam pas beaucoup » repose sur le « choc culturel » et religieux entre une «catholique bourgeoise coincée» et un «musulman quand ça l’arrange». Celui-ci souhaite quitter sa compagne et consulte « son pote Momo, imam auto-proclamé et ancien dealer ». Entre clichés et situations improbables, cette création humoristique expose des situations qui « dédramatisent le contexte actuel », assure La boîte à rire. Ce spectacle écrit par l’auteur francilien Samir Hamdani, né au Maroc, est également attendu à Paris, Rouen et Avignon.

Partager