Langue

Ce jeudi 22 juillet est célébré le 50ème anniversaire de la découverte du crâne Arago XXI à Tautavel. Cette mise au jour, il y a tout juste 50 ans, a bouleversé la vision de la Préhistoire de l’époque, nous en modifiant le destin de la commune, essentiellement viticole. L’implantation d’un centre de recherches et d’un musée a transformé un lieu rural en pôle touristique, culturel et scientifique de renommée mondiale.

Un programme commémoratif, mis en place par le Musée de Préhistoire de Tautavel, comporte une visite officiellement des laboratoires de recherche et du musée, en présence d’Henry de Lumley. Dès 1964, l’équipe de cet archéologue a découvert un ensemble de fossiles d’hominidés, datant d’environ 300 à 450 000 ans avant notre ère, dans la caune de l’Arago, à Tautavel. La persévérance des opérations de fouilles a permis de découvrir les restes de l’une des plus vieilles familles européennes, dont le crâne du fameux homme. Le site de Tautavel a cependant été découvert par Jean Abelanet, qui l’avait identifié dès 1948.

Le programme inclut la présentation d’un bilan et des perspectives du gisement de Tautavel, par Anne-Marie Moigne et Christian Perrenoud, actuels responsables du chantier de fouilles. Une conférence en visio, intitulée “La caune de l’Arago à travers le monde”, conclura le volet scientifique de cette journée. Elle comportera des interventions en direct des USA, de Corée, d’Ethiopie et d’Espagne.

Partager

Icona de pantalla completa