Langue
La Clau
L’Europe injecte 8 millions dans le Théâtre de l’Archipel de Perpignan
Langue

Après l’incident du non-engagement de son directeur Salvador Garcia, révélé le 5 décembre, le Théâtre de l’Archipel de Perpignan retrouve le sourire. En effet, l’Europe injectera 8 millions d’euros dans la « Scène Catalane Transfrontalière » inhérente à cette réalisation, la plus grande du genre en Pays Catalan, selon une décision officialisée jeudi à Jaca, dans la région espagnole de l’Aragon, où se réunissait la Communauté de Travail des Pyrénées. Un dossier conjointement présenté par Perpignan et Salt, dans la banlieue de Girona, soutenu par l’Etat et le gouvernement catalan, porte ainsi sur un « centre catalan et euro-méditerranéen de création et de diffusion » auquel l’Europe fournira 8.279.845 euros, dont 4.214.845 euros alloués à la Ville de Perpignan, à son spectacle vivant et au chantier en cours, qui « se déroule à son rythme sur les berges de la Têt ». Le Théâtre de l’Archipel, critiqué par l’opposition municipale, sera achevé en juin 2011 et ouvrira à l’automne de cette même année. Le partenariat avec Salt, dynamique ville de 28.000 habitants, donnera une programmation en catalan, français et castillan, selon un communiqué de la ville de Perpignan en date d’hier. L’ensemble est confié à Salvador Sunyer, directeur de l’ambitieux festival « Temporada Alta » de Girona.

Partager