Langue

Après Indochine, tête d’affiche française de son édition 2014, le festival de pop-rock les Déferlantes d’Argelès-sur-mer annonce Etienne Daho. Le chanteur sensible, auteur d’un nouvel album intitulé « Les chansons de l’innocence retrouvée », sera sur la scène du Parc de Valmy le 12 juillet 2015. Bonifié par le temps, le Rennais né à Oran régalera le public de son « Week-end à Rome » et de « Bleu comme toi », du haut de ses 59 ans. La Frontera Productions, organisatrice des Déferlantes, dévoile également la venue, le même soir, de The Parov Stelar Band, autour du compositeur de musique électronique autrichien Parov Stelar. Mais la veille, le multi-événement du pied des Albères s’offrira une référence internationale à forte notoriété, Lilly Wood & The Prick. Auteur en 2011 de la chanson « Prayer in C », cette formation connaît la notoriété internationale depuis l’été dernier, à la faveur d’un remix signé par le DJ allemand Robin Schultz. Ce groupe hexagonal a engagé une tournée qui le mènera notamment vers New York et Montréal. Son escale en Pays Catalan souligne l’envergure des Déferlantes, qui ont su, en 2014, attirer à elles le groupe américain MGMT, en marge de formations vintage, sans réelle actualité musicale mais commercialement porteuses.

Lilly Wood & The Prick 2014 : « Prayer in C » (Robin Schultz)

Partager

Icona de pantalla completa