Langue

En dépit d’une reconnaissance européenne et mondiale, l’immense Maillol, rénovateur définitif de la sculpture au XXe siècle, est célébré pour la première fois par Barcelone, dans une grande rétrospective proposée par la fondation des œuvres sociales de la banque Caixa de Catalunya. Dès ce 20 octobre, 121 œuvres éclairent tous les versants du créateur de Banyuls, en sculpture, peinture, dessin, gravure, tapisserie et céramique. Aristide Maillol, né en 1861, a connu la reconnaissance parisienne sans jamais rompre avec la Catalogne, dont la partie Sud le découvre véritablement cette saison, plus de 60 ans après sa mort accidentelle, en 1944. Le bâtiment La Pedrera, situé sur l’avenue du Passeig de Gràcia, en plein Barcelone, convoque des sculptures monumentales, comme « La montagne », tandis que l’imposante « La mer » trône sur l’avenue elle-même, en guise d’appel vers une exposition qui vise 100.000 visiteurs. En partenariat avec le Musée Maillol de Paris, la capitale de coeur de l’artiste fait ainsi la part belle, jusqu’au 31 janvier 2010, à la femme du Roussillon, aux fesses basses et au jambes robustes, telle que l’a reproduite Aristide Maillol, dans une approche à relier à l’architecture.

Partager