Langue
La Clau
Le président de Visa pour l’Image lourdement condamné dans une affaire d’armement
Langue

Le président du festival Visa pour l’Image de Perpignan, Renaud Donnedieu de Vabres, a été lourdement condamné par le tribunal correctionnel de Paris, lundi 15 juin, à 5 ans de prison, dont 3 ans ferme. L’ancien ministre de la Culture de Jacques Chirac (2004-2007), impliqué dans l’affaire « Karachi », qui date de 1995, était jugé pour complicité et recel d’abus de biens sociaux, en lien avec un réseau d’intermédiaires dans la négociation des contrats d’armement dits “Agosta” et “Sawari II”. Ces graves affaires d’Etat concernent cet élu de Touraine, ancien député et chargé de mission au ministère de la Défense. En 2004, il avait déjà été condamné pour blanchiment.

Un mauvais pas pour le « rayonnement » de Perpignan

Renaud Donnedieu de Vabres, 66 ans, ancien élève de l’ENA, dépourvu de tout lien avec les Pyrénées-Orientales, a pris la tête de l’association Visa pour l’image, qui pilote le festival international du photojournalisme de Perpignan, en avril 2019. Le maire, Jean-Marc Pujol, estimait alors que cette arrivée allait permettre à la ville de «franchir une nouvelle étape dans la diffusion et le rayonnement de notre prestigieux festival».

Partager

Icona de pantalla completa