Langue

A l’occasion des 50 ans du voyage «triomphal» de Salvador Dalí entre Céret, Elne et Perpignan, une reconstitution partielle se prépare. A cet effet, le «wagon de Dali» est arrivé mercredi 29 juillet sur la Place de Catalogne de Perpignan, à quelques centaines de mètres mais tout juste en face de l’ancienne gare. Cet objet est un grand témoin de l’événement fantasque du 27 août 1965, lors duquel le maître a paradé en calèche, avec Gala, son épouse, muse et gestionnaire, acclamé par 10.000 personnes. Ce wagon sera ouvert au public dès mardi 4 août, après avoir séjourné quelques semaines à Font-Romeu, où il a ravi près de 4.000 touristes.

Un wagon resté en l’état pendant 21 ans

L’été 1965 a inspiré à Dalí le tableau «Le Mystique de la gare de Perpignan», présenté à New York dès le mois de décembre suivant. Cette oeuvre reproduit le fameux wagon, propriété de la société Raymondis. Identifié en 1986 dans les dépendances techniques de la gare par le daliniste Roger Erasmy, il abritait alors un SDF. Restauré, il a circulé en Europe comme «plus petit espace surréaliste du monde», de 1995 à 2013.

Partager

Icona de pantalla completa