Langue

Le Musée d’art moderne de Céret n’a pas ouvert ses portes au public ce matin en raison du démarrage d’un chantier de réfection de ses sols, datant de 1993, pour une durée d’un mois. Les salles d’exposition ont en effet subi depuis le changement d’échelle du musée, dans une deuxième période en vigueur aujourd’hui, postérieure à sa création en 1950, le passage de près de 2 millions de personnes, et présentent des points particulièrement défectueux avec des remontées d’humidité préjudiciables pour la conservation des œuvres. Dès sa réouverture, le samedi 7 février, le Musée présentera son fonds historique notamment composé d’œuvres de Picasso, Gris, Matisse, Soutine, Krémègne et Dufy ainsi que les pièces essentielles de sa collection d’art contemporain, nourrie de créations de Tàpies, Bioulès, Toni Grand, Perejaume et Viallat. Par ailleurs, dès le 16 février y sera dévoilée une exposition consacrée aux céramiques de Chagall, intitulée « La terre est si lumineuse » et visible jusqu’au 25 mai, avant l’inauguration d’une grande exposition estivale à caractère moins confidentiel.

Partager