Langue

Malgré la crise accentuée dans la deuxième moitié de l’année, les sites daliniens de la région de l’Empordà ont reçu 1.274.554 visiteurs en 2008, selon les chiffres livrés hier par la Fondation Gala-Dalí. Avec une légère descente de 2% par rapport à 2007, le Théâtre-Musée de Figueres a attiré 1.0711.996 personnes, la Maison-musée Gala Dalí, résidence de la femme de l’artiste, dans le Baix Empordà, en a accueilli 103.193, tandis que la Maison-musée Salvador Dalí de Portlligat en recevait 99.365. Le bilan artistique de 2008 relève l’exposition de photographies « Gala – Album », présentée à Púbol et au Couvent des Minimums de Perpignan, et « Salvador Dalí, à Surrealist in Istanbul », la première grande exposition issue des fonds de la Fondation Dalí organisée en dehors de la Catalogne, concrètement en Turquie. En matière de gestion de la valeur immatérielle du peintre, la Fondation Gala-Salvador Dalí, qui contrôle depuis Figueres tous les droits d’auteur liés à Salvador Dalí, obtient des recettes croissantes, réinvesties, tout en parvenant, davantage encore en 2008, à renforcer son rôle d’approbation, de dénégation voire d’empêchement de l’usage de l’oeuvre et de l’image de Dalí sur le marché de l’art, selon des prérogatives internes validées en 1997.

Partager