Langue

Parallèlement au festival de photojournalisme mondial Visa pour l’Image, le Festival Off Perpignan débute ce samedi 31 août. Cet événement organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales, jusqu’au 14 septembre, implique les commerçants et anime le coeur de la ville. Guidé par le thème « Le festival des autres horizons », parrainé cette année par la comédienne et écrivaine Anny Duperey, le Off fête sa 25e édition, en suivant son sillon. Ses concepteurs souhaitent exposer les travaux de photographes amateurs, révéler leur talent et primer les meilleurs. Il compte 83 expositions distribuées sur près de 100 lieux, parmi lesquels figurent des commerces de bouche et de vêtement ou de décoration, des librairies, des restaurants, des cafés, des galeries d’art et des agences bancaires.

Les chercheurs de l’Université exposent le dérèglement planétaire

Parmi l’offre du Festival Off, Anny Duperey présente une exposition de clichés intimes liés au monde du cinéma. Dans un autre style, l’armée de Terre présente trois expositions, dont une consacrée à l’univers parachutiste, baptisée, « Paras – Regards croisés ». Cette série d’images est complétée par « Zone de vie en zone de guerre » et « Les visages de l’armée de Terre ». Le Off est aussi l’occasion d’ouvrir davantage l’Université dans la ville, au travers de clichés exposés par ses enseignants-chercheurs. Leurs expéditions scientifiques révèlent les dégâts causés par les changements globaux sur la planète en matière environnementale, de l’Antactique aux îles du Pacifique, en passant par le Pays Catalan.

Partager

Icona de pantalla completa