Langue

La première édition du festival les Déferlantes organisée à Céret, du 7 au 10 juillet, programme le groupe Muse, lors de sa dernière soirée. Le rendez-vous pop-rock annulé en 2019 et 2020 en raison du Covid-19 souhaite impacter les esprits en choisissant le groupe britannique. Il ne s’agit cependant pas d’un exclusivité nationale ou européenne, car la formation fondée en 1994 est attendue le 3 juillet aux Eurockéennes de Belfort, le 6 juillet au festival Beauregard (Normandie) et le 8 juillet à Madrid. Le concert le plus proche est même attendu plus tôt, le 24 juin au Mallorca Live Festival, organisé à Calvià.

Cette inclusion à l’affiche des déferlantes signifie une certaine montée en gamme du festival, dont le déménagement d’Argelès vers la capitale du Vallespir augmente la capacité d’accueil à 40 000 spectateurs, contre 14 000. Ce changement d’échelle donne lieu à une machine de guerre sonore, adaptée à la musique dite “de stade”, peu nuancée, adressée à une masse de public.

La Frontera production, organisateur du festival, investit le parc du château d’Aubiry, où seront installés de nombreux commerces alimentaires éphémères, et une zone de camping. Selon l’habitude de communication séquentielle prise par le festival, l’affiche sera communiquée en deux ou trois autres étapes, la prochaine étant prévue lundi 8 novembre.

Lire aussi :
Visa pour l’image délocalise une exposition à Port-Vendres