Langue
La Clau
Le festival de rap Greenland invite Soolking et Hatik à Palau del vidre
Langue

Un nouveau rendez-vous musical organisé en saison estivale s‘annonce en Pays Catalan, sous l’intitulé “Festival Greeland”. Cet événement proposé le 24 juillet, de 14h à 2H du matin, se déroulera au lac de Sant Martí de Palau del Vidre. Soolking, Hatik et Bon entendeur, les trois premières têtes d’affiche du festival, ont été révélée par les organisateurs ce mardi 29 mars. Le rappeur kabyle algérien Soolking, appelé auparavant MC Sool, est l’invité principal de ce carrefour du rap. Ce chanteur et danseur, qui a connu le milieu du rock, a été reconnu par le label marseillais Hyper Foca. Rendu célèbre pour une reprise de “Paroles, paroles”, chanson de Dalida, il est l’une des références du rap commercial les plus en vue en territoire français.

Rnb, funk et hip-hop

Deuxième invité du festival, Hatik est un rappeur de région parisienne qui borde aussi le style RnB. D’origine bretonne et guyanaise, il a notamment travaillé avec Soprano. Cet artiste évoquant fréquemment la banlieue dans ses textes, est également acteur, vu dans la série “Validé”, diffusée sur Canal+. Bon Entendeur, qui complète la tête d’affiche, est un collectif français d’inspirations disco, funk et hip-hop, fondé à Aix-en-Provence.  Cette formation plus conventionnelle, davantage axée sur les musiques électroniques est réputée amoureuse de la culture française.

Joan Garriga et El Mariatxi Galàctic

Le “Festival Greeland invite également ­Joan Garriga, figure de la pop catalane et ex-leader des groupes Dusminguet et La Troba Kung-Fú. Cet adepte de la rumba catalane moderne sera accompagné par son groupe actuel, El Mariatxi Galàctic. Les artistes Alya, Nico Rodas, Teva, Nik, Gullo et Funknow font aussi partie de la programmation de ce nouveau point de rencontre de la culture rap urbaine dans les Pyrénées-Orientales.

Un événement qui se veut éco-responsable

Organisé en partenariat avec la maire de Palau del vidre, le Festival Greenland s’offre une touche environnementale en tant que “premier festival Eco-Responsable dans le 66”. Ses promoteurs ont imaginé un événement réduisant au maximum les impacts négatifs générés par le secteur de l’événementiel”. Pour cela, ils souhaitent “sensibiliser, trier, recycler, composter, favoriser les circuits courts” afin de “tendre vers un monde plus durable et responsable”. Parallèlement aux plaisirs musicaux, l’enjeu est pédagogique pour ce festival qui s’articulera autour de la sensibilisation, la gestion des déchets, les transports, l’implication des acteurs locaux, la gestion de l’eau, la restauration et la “compensation carbone”. L’entrée est proposée au prix de 40,50 euros.

Partager