Langue

Le festival Casals de Prades, lancé en 1950 par le violoncelliste catalan Pau/Pablo Casals, atteint cette année l’âge mûr de 60 ans, et revisite chacune de ses décennies, par une programmation dédiée. Cet événement académique consacré à la musique de chambre « en dehors des modes et courants ponctuels », comme le veut son directeur artistique, Michel Lethiec, se déroulera du 26 juillet au 13 août. Le programme, présenté cette semaine, sera confié pour le premier soir à cinq jeunes violoncellistes, « De Prades à New York », autour de la suite n°3 pour violoncelle seul de Bach, chère au maître Casals. Mozart, Chopin, Schumann ou encore Donizetti figureront parmi les autres références notoires de l’affiche, complétée par un « mélange oriental », ou encore, le 9 août, par une conférence de l’astrophysicien et mélomane Hubert Reeves, grand ami du festival. De 10 à 35 euros, les concerts proposés, en l’Abbaye Saint-Michel de Cuixà pour les plus importants, se dérouleront dans une dizaine d’autres sites, dont les églises de Villefranche et Corneilla de Conflent, Catllar et Mosset. Plus que jamais inscrit dans le territoire, ce rendez-vous aux contours parisiens est aussi l’occasion de former les nouvelles générations de musiciens, dont le nombre dépasse 5000 depuis l’origine.

Partager

Icona de pantalla completa