Langue

Le massif du Canigou est célébré pour sa majesté, moins souvent pour ses mystères et son ancienne industrie minière. Pour réparer ce manque, un film de 60 mn intitulé «Renaissance» sortira en octobre 2015. Le réalisateur perpignanais Olivier Moulaï y aborde l’exploitation du fer du Canigou depuis les Romains. 2000 ans plus tard, deux archéologues explorent la montagne, retrouvent les gestes d’antan et parviennent à refonder l’industrie. Cette aventure artistique et scientifique reçoit la participation de Jean-Claude Leblanc, archéotechnologue de l’Université Toulouse Jean Jaurès, et Catherine Ferrier, géoarchéologue de l’Université de Bordeaux. Les derniers mineurs du Pays Catalan, garants d’une mémoire en or, ont livré leurs témoignages. Olivier Moulaï, âgé de 37 ans, raconte ainsi la «Montagne de fer» dont l’exploitation de minerai, en Conflent ou en Vallespir, a cessé à la fin du XXe siècle.

Le financement du public

Pour parfaire le projet, un financement participatif mobilise le public jusqu’au 21 juin, à hauteur de 5 à 500 euros selon les désirs. La sidérurgie ancienne, mise de côté par les loisirs actuels sur le massif du Canigou, revendique ainsi son importance dans la personnalité du massif. L’histoire humaine trouve une traduction pédagogique et attractive dans ce documentaire exigeant, adressé à tous les profils. Il sera diffusé vers les festivals internationaux et dans 1094 cinémas de quartier en France.

Site Internet : http://www.renaissance-le-doc.com
Facebook : https://www.facebook.com/renaissanceledocumentaire

Partager