Langue

Le budget 2013 de la mairie de Perpignan réserve 700.000 euros à la réalisation d’un Centre d’art contemporain, afin de palier un cruel défaut dans la ville. Cette future destination de référence, présentée ce mercredi 29 mai par le maire, Jean-Marc Pujol, son adjoint à la Culture, Maurice Halimi, et le directeur municipal de la Culture, Jordi Vidal, investira l’annexe de la Haute école d’Art, place du Pont d’en Vestit. Autrefois occupé par les ancêtres des actuels Lycée Arago et Lurçat de Perpignan, cet espace en cours d’aménagement rouvrira ses portes en 2014. Le principe de ce futur centre, validé en octobre 2012 à l’unanimité du conseil municipal, est de rehausser le statut de Perpignan et du Roussillon, dénudé depuis 2009, lorsque les Collections de Saint-Cyprien ont été sacrifiées sur l’autel de la probité, dans le sillage de l’affaire Bouille.

Future Biennale d’Art contemporain de Perpignan

En partenariat avec le programme d’expositions municipales du Couvent des minimes et le Centre d’art contemporain privé « A Cent Mètres du Centre du Monde« , proche de la gare TGV, le nouvel espace perpignanais, situé à 200 mètres du Musée Rigaud, lui-même progressivement transformé en Grand Rigaud, sera une alternative au Musée Régional d’Art contemporain et au Centre Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon, respectivement implantés à Sérignan et à Sète, dans le département de l’Hérault. Il permettra aussi à la capitale du Roussillon de rattraper son retard sur Girona, dont le Centre d’Art contemporain Bòlit ébauche un futur musée, malgré un budget revu à la baisse face aux 4,5 millions d’euros initiaux. A Perpignan, comme le confirmait le premier magistrat, l’enjeu est encore de modifier la physionomie des quartiers environnants, notamment Saint-Matthieu, dans une imbrication entre art, citoyenneté et économie. Il s’agit ainsi d’un « équipements structurant », destiné à recevoir un bouillonnement experimental tout au long de l’année, et à recevoir la future Biennale d’Art contemporain de Perpignan.

Partager

Icona de pantalla completa