Langue

Parmi les événements musicaux de l’été dans les Pyrénées-Orientales, la région de l’Aspre connaîtra une nouvelle édition de «Jazz à Passa». Ce moment musical résumé en une seule longue soirée, samedi 27 juillet à partir de 19h. L’écrin du Monastir del Camp recevra cette séquence dont le directeur artistique est le saxophoniste français Julien Lourau. Avec l’organisation et le soutien de communication du festival Jazzèbre de Perpignan, Jazz à Passa promet une « virée autour du monde originale et captivante », selon ses organisateurs. L’artiste Anthony Joseph, fils de l’île de Trinidad, plongera le public dans sa Caraïbe à lui, entre funk solaire, soul surréaliste et free jazz. Ce musicien, poète, chanteur et romancier âgé de 52 ans, établi à Londres, introduira aussi des accents d’afrobeat et de rock face aux murs de Santa Maria del Camp, abbaye romane fondée l’an 1090. Des accents de rap sont même attendus lors de sa prestation.

Un événement à écouter et à danser

«Jazz à Passa» programme aussi la batucada brésilienne Toukiba, ainsi que son propre directeur artistique. Julien Lourau, habitué du Pays Catalan, dévoilera la magie de l’improvisation collective aux côtés du clavier Dave Riepler, du guitariste Hannes Riepler et du batteur Jim Hart. Ce quatuor européen formé à Londres, bercé par de multiples influences, transportera le public dans une expérience sonore baptisée « Electric Biddle », nourri de riches effets électroniques et de riffs.

Partager

Icona de pantalla completa