Langue

Considérée comme la meilleure chanteuse espagnole de ces dix dernières années, la reine de l’electro-pop ibérique Bebe est en concert ce vendredi à l’Auditori de Girona, où elle présente en live son dernier opus, « Y. », sorti en 2009. Révélée par l’album « Pafuera Telarañas » et l’inégalable chanson féministe « Malo », tube de 2004, cette jeune femme de 32 ans signe des chansons qui ont fait le tour d’Europe, fait rare pour la pop espagnole depuis le groupe Mecano, avant de se distinguer aux Etats-Unis. Musique riche, force des textes, voix spéciale, avec ce petit rien latin enchanteur, ce second album de l’artiste de la région d’Extremadura semble plus mûr et plus souple, moins revendicatif et sans doute plus puissant au niveau des sentiments que les précédents. Après une retraite de six ans, pour cause de difficultés avec la célébrité et de maternité, Bebe, artiste écorchée, livre ses sentiments sur la belle scène de l’Auditori de la capitale du Gironès. Ce spectacle s’annonce proche de la veine d’un Benjamin Biolay, cet été au Campo Santo de Perpignan, c’est-à-dire sur le fil du rasoir, au risque de décevoir ou d’éblouir.

Partager

Icona de pantalla completa