Langue

Un projet extravagant est en cours de réalisation dans la région de l’Alt Empordà, voisine du Roussillon, où le Titanic est sur le point de renaître, dans des dimensions bien plus modestes que l’original. Le sculpteur Enric Calvo a en effet lancé l’idée de construire la plus grande maquette au monde du célèbre navire, à l’occasion du centenaire de son naufrage, en 2012. Cette folle idée deviendra une réalité à Castelló d’Empúries, commune située entre les villes de Figueres et Roses. Cet exemplaire unique, qui effectuera une tournée en Catalogne et en Espagne lors de l’année des célébrations, sera construit dès les prochains jours selon les plans officiels du bateau, conçu en son temps selon des technologies reconnues alors comme avancées. Un chantier naval est ainsi est en cours d’installation dans un imposant hangar, en vue de présenter dans un peu plus d’un an une maquette de 12 mètres de long pour 3 mètres de hauteur. Commandé par la Fondation Titanic, ce futur bateau itinérant, réplique du plus luxueux bâtiment du monde, devrait surprendre plus par le sens du détail adopté par M. Calvo que par ses dimensions. La présentation officielle, prévue le 10 avril 2012, c’est à dire 100 ans jour pour jour après le départ du Titanic, sera accompagnée d’une reproduction du quai de la ville anglaise de Southampton, d’où le célèbre bateau a pris son départ pour New York avant de connaître le pire. La maquette, qui exige 9 kilomètres de fibres optiques, comportera 6000 points de lumière et 600 personnages, est le « rêve » de toute une vie pour Enric Calvo.

Partager

Icona de pantalla completa