Langue

Dans son message de voeux adressé à la presse, le festival Visa pour l’Image de Perpignan adopte une posture humoristique pour annoncer sa propre fin. « Nous sommes parvenus à éradiquer les inégalités, la pauvreté, la guerre et le populisme c’est de l’histoire ancienne ; le réchauffement climatique étant résolu, il n’y a plus de catastrophes naturelles… du coup, je suis contraint d’annuler Visa », affirme son fondateur et directeur, Jean-François Leroy. Cette fausse déclaration a été imaginée par le photographe et dessinateur breton Romain Champalaune. Elle souligne la pertinence du rendez-vous mondial du photojournalisme, dont la 31e édition est prévue du 31 août au 15 septembre. La semaine professionnelle, avec ses habituelles projections au Campo Santo, attenant à la cathédrale Saint-Jean, se déroulera du 2 au 7 septembre, et la semaine scolaire du 16 au 20 septembre prochains.

Partager

Icona de pantalla completa