Langue

Cet été, le peintre élégant Emmanuel Bolzoms expose ses oeuvres récentes en Roussillon. Cet artiste défendu depuis le début de la décennie précédente par la galerie Odile Oms de Céret est honoré par la Casa Carrère, sous titularité de la Ville de Bages. Du 17 juillet au 27 septembre se donnent à voir les créations de cet auteur de grandes toiles, lumineuses ou lugubres, où la mythologie fait parfois corps avec une imagerie que l’on dirait issue de la BD fantastique. Bolzoms, dernièrement inspiré par la violence latente insérée dans le paisible, juxtapose l’enfant et l’austère autorité adulte. Comme un Julien Descossy en quête naturelle de progression, cet artiste du Pays Catalan mérite de quitter le tiroir implicite et secondaire de la peinture dite régionaliste.

Partager