Langue

Alors que la nouvelle édition de Visa pour l’image réunit à Perpignan les professionnels du photojournalisme du monde entier, tandis que l’espoir pour la ville est d’atteindre ou de dépasser les 3,2 millions d’euros de retombées économiques évaluées en 2010, une exposition en milieu clos est en préparation. A partir du 17 septembre, une collection de clichés intitulée « Cœurs de nature » sera en effet installée au sein du centre pénitentiaire de la ville, tandis qu’une réplique sera visible à l’intérieur de sa médiathèque centrale. Dotée du sous-titre « Une aventure photographique », cette réalisation franco-française réunit 39 tirages en grand format, qui représentent l’Anse de Paulilles, au Sud du Roussillon, ou encore al Haute Chaîne du Jura et la Baie du Mont-Saint-Michel.

Volontairement apaisants, représentant de nombreux grands espaces qui inspireraient à une forme d’évasion de l’esprit, ces clichés seront dévoilés le lendemain de la fin de Visa pour l’Image, marquée par une semaine adressée aux écoliers du Pays Catalan. Cette exposition réalisée par 12 photographes a pour vocation d’illustrer la diversité des milieux naturels et des paysages du territoire français. Sa réalisation est due au réseau Réserves Naturelles de France (RNF), au magazine Terre Sauvage et à l’agence Sipa Press.

Partager