Langue

Le rappeur Nemir, révélé et formé à la Casa Musicale de Perpignan, approche le seuil de 1,2 million de vues pour son clip « Ailleurs », lancé en février 2012 sur le service vidéo YouTube. Ce phénomène du rap révélé à lui-même à l’âge de 11 ans, désormais reconnu au sein de la scène rap française, a choisi sa ville comme décor sur une bonne partie de cette réalisation signée de la main du Français Valentin Petit, dans laquelle il partage l’écran avec le jeune Marseillais Deen Burbigo. Signe de consécration, son premier album 10 titres, également nommé « Ailleurs » et publié en novembre 2012, est sorti le 28 janvier 2013 en formats physiques, c’est à dire en CD et vinyle.

« Shérif du rap français »

Préalablement, au-delà des radios spécialisées dans le rap, comme le station Skyrock, le grand prescripteur musical d’Etat, France Inter, a inclus un autre chanson du Perpignanais, « Wake up », dans sa play list de diffusion. Pour compléter le dispositif, une tournée hexagonale, élargie à la Belgique, transporte l’artiste, autoproclamé « shérif du rap français », vers un public croissant, amateur d’un rap plus dansant que d’ordinaire. A 28 ans, Nemir, qui scande « j’suis pas d’ici les gars, moi je viens d’ailleurs », démontre la possibilité de produire une musique urbaine depuis le Pays Catalan, à l’instar de son prédécesseur Rcan.