Langue

Le duo de rock garage The Limiñanas, fixé à Cabestany, et le DJ francilien Laurent Garnier, référence de la musique électronique, publient “De Película” (comme dans un film). Ce disque positif est le fruit de 10 mois de télétravail, en raison du Covid 19. Lionel et Marie Limiñanas d’un côté, Laurent Garnier de l’autre, ne se sont pas rencontrés une seule fois pour concevoir cet opus dont les maquettes et les épreuves, conçus à domicile, ont transité par les réseaux digitaux.

Sur le terrain d’entente des deux parties engagées, on devine un zeste de musique progressive venu de l’univers des groupes allemands Neu! et Can. On retrouve les sons psychédéliques, signature des Limiñanas. Ce nouvel album, élaboré de façon empirique, n’est peut-être pas le dernier du nouvel attelage. La méthode semble convenir à tous, car le duo cabestanyenc a suggéré principalement des beats, tandis que le DJ a fourni une profusion de mélodies et d’arrangements de cordes, vers un résultat convainquant.

La Jonquera façon glauque

Sous la musique, et sur la musique, ce concept album narre une histoire, en parlé-chanté, de type talk over à la Gainsbourg. Il raconte Saul et de Juliette, dont les pérégrinations conduisent l’auditeur vers la frontière espagnole, les zones industrielles blafardes et la prostitution ostentatoire… avec une évocation de la rue Paratilla de Perpignan, “rue des olives”, entre Poilus et République.

Limiñanas / Garnier : De película
℗ 2021 Berreto Music

Partager