Langue

En Catalogne, depuis 2002, le lieu de mémoire de référence pour les amoureux des deux roues motorisées, se situe dans le village de Basella, à mi-chemin entre la ville de Lleida et l’Andorre. C’est là que se trouve le siège de la fondation privée Musée de la moto « Mario Soler », ainsi qu’un musée de 1.000 m² consacré aux deux roues motorisées. La fabrication de motos ayant constitué un maillage industriel important sur l’ensemble de la Catalogne du Sud, il semble assez logique que Barcelone possède à son tour un musée de la moto, ne serait-ce que pour son record européen de plus forte concentration de motos par habitant. Depuis le mois de juin dernier, c’est chose faite, car la fondation Mario Soler, dispose d’un second lieu d’exposition, situé en plein centre de Barcelone, au coeur du quartier gothique. Il s’agit des 600m² du rez-de-chaussée d’un ancien couvent, qui fut également l’ancien oratoire du sculpteur Antoni Gaudí.

Outre une collection permanente de 200 pièces et une boutique d’une grande richesse, ce musée accueille des expositions temporaires. La première, qui dure jusqu’en mai 2012, s’intitule « La moto catalane (1905-2010), histoire d’une industrie pionnière », et présente 70 modèles exclusivement fabriqués en Catalogne. Hommage est rendu aux marques mythiques OSSA, Derbi et Bultaco, mais également à tout un secteur industriel, pour un territoire qui à lui seul a compté plus de 150 usines.

Partager

Icona de pantalla completa