Langue

, Le Festival du Cirque de Figueres, dont la deuxième édition était organisée du 21 au 25 février, a accueilli 23.000 spectateurs venus découvrir des spectacles classiques, des prouesses physiques et des tours de magie, pour la plupart encore jamais vus en Europe. Cet évènement destiné à renforcer l’attractivité de la ville de Dalí en période hivernale, entre le temps du carnaval et le Semaine sainte, s’est offert une progression de 6000 spectateurs depuis sa première édition, mise en place sous forme de pari. En effet, contre toute attente, ce rendez-vous composé de 22 séquences, animé cette année par 63 artistes en provenance de 13 pays, dont le Vietnam, la Russie et le Chili, figure déjà parmi les références européennes. Les acrobaties aériennes de la Russe Yana Serdyukova et le jeu de diabolos du Japonais Arata Urawa, tout comme la présence de Line Giasson, directrice de casting du Cirque du Soleil, ont jalonné cette deuxième étape prometteuse.

La fréquentation hôtelière, relancée en hiver

Soumis à l’épreuve de la tramontane conjuguée à un regain de froid, ce festival a permis un remplissage exceptionnel des hôtels lors du week-end des 23 et 24 février, suite à une campagne de séduction orchestrée vers les médias traditionnels, de Perpignan à Barcelone. La quasi-intégralité des 1300 places hôtelières de la ville a été sollicitée, dans le cadre d’un partenariat entre la mairie de Figueres et les quatre principaux établissements de la ville, dont deux ont introduit la thématique du cirque dans leurs menus.

Partager

Icona de pantalla completa