Langue

Le village d’Argelès, devenu une station baptisée Argelès-sur-mer pour s’accorder au tourisme, raconte cette évolution dans une exposition. A partir du 11 juillet, sa Casa de l’Albera accueille une exposition sur le 150e anniversaire du tourisme et de la plage dans la commune. Photographies d’époque et textes, un film, des embarcations et vêtements de bain retracent l’évolution du tourisme depuis 1865, année d’arrivée du chemin de fer. A l’origine, Argelès a connu la plantation de son fameux bois de pins en 1860, suivie la décennie suivante d’un établissement pour les commodités des baigneurs, tenu par la famille Llobet. Cette épopée économique, jusqu’à une certaine sur population estivale, est visible jusqu’au 23 décembre.

Partager

Icona de pantalla completa