Langue
La Clau
“13 chibanis harkis”, l’expo de la douleur au Mémorial du Camp de Rivesaltes
Langue

Une nouvelle exposition temporaire intitulée “Treize chibanis harkis » est accueillie par le Mémorial du Camp de Rivesaltes. Cette série artistique à voir jusqu’au 31 janvier 2021 aborde les aspects douloureux de la guerre France-Algérie en 64 tableaux. Le peintre Serge Vollin retrace le parcours de treize “chibanis », hommes âgés émigrés en France, après leurs accointances avec l’occupant français, sous la pression des indépendantistes algériens.

Des hommes abandonnés par l’Histoire de France

Prénommés Azzedine, Hocine, Youssef, Lounes, Slimane, Saïd, Moussa, Ahmed, Lakhdar, Ali, Malek, Tayeb et Mohammed, ces profils racontent le brouillage de l’Histoire découlant d’une ancienne colonie française, et l’instabilité d’individus du pays, mais engagés pour l’occupant. Ces œuvres abordent leur expérience de la guerre, de l’exil et de la relégation dans les camps, notamment celui de Rivesaltes. Chaque série de tableaux est accompagnée de textes et d’extraits de témoignages recueillis par l’historienne Fatima Besnaci-Lancou.

Partager

Icona de pantalla completa