Logo
sol19º
Barcelona
sol16º
Girona
nuvols_parcials21º
Perpignan
nuvols_parcials14º
Toulouse

Vendredi 18 août 2017. 16:30h
publicitat



Vidéo

Visa Pour L'image - International Festival of Photojournalism

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Politique
Des résultats surprenants pour Oui au Pays Catalan, fondé en 2016

Perpignan: percée des «nationalistes» catalans aux législatives

Mardi 13.6.2017. 20:15h
Après quelques mois d’existence, le mouvement politique Oui au Pays Catalan réussit son baptême électoral en obtenant près de 6000 voix aux élections législatives dans les 4 circonscriptions des Pyrénées-Orientales.

Le mouvement Oui au Pays Catalan (OPC), fondé l'été 2016 contre l'avènement de la Région Occitanie, a réussi une percée électorale aux élections législatives dans les Pyrénées-Orientales. Cette nouvelle force politique ne signe pas la performance des nationalistes corses, tous qualifiés pour le second tour. Mais ses quatre candidats ont obtenu des résultats jamais enregistrés auparavant par les partis Convergence Démocratique de Catalogne (CDC) et le Bloc Català, dont il est le prolongement. Il dépasse aussi le «catalanisme» incarné par le parti Unitat Catalana. OPC affiche 8% à Pézilla-la-rivière et Saint-Féliu-d’Avall, 24% à la Llagonne, 15% à ​Arboussols ou encore 9,7% à Fontpédrouse et 17% à Fontrabiouse. Le parti aux 800 membres a également réalisé des scores à souligner sur la Côte vermeille : 4,50% à Port-Vendres, devant le Parti Socialiste, ou encore 4,42% à Collioure, devant les Verts.

Objectif municipales 2020

Selon ses dirigeants, la formation politique territoriale OPC n'a pas bénéficié de la médiatisation nationale bénéficiant à l'intégralité des autres formations, car « la machine médiatique parisienne favorise les grandes écuries nationales, elle conditionne les électeurs et balaie les enjeux locaux ». Hyperactif sur les réseaux sociaux, laboratoire à idées, OPC mise sur les élections municipales de 2020 pour s'enraciner davantage. Comme les nationalistes corses modérés, parvenus au sommet du pouvoir insulaire en 2015, soit 40 ans après le lancement de leur courant d'idées, Oui au Pays Catalan espère progresser avec patience.

Tous les résultats des élections législatives en Pays Catalan.

Jordi Vera, coordinateurb général de Oui au Pays Catalan © OPC
Jordi Vera, coordinateurb général de Oui au Pays Catalan © OPC








publicitat

Commentaires


Aucun commentaire sur cet article



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Here you can play avalon slots online and play rhyming reels slots for free.

Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat