Logo
sol19º
Barcelona
sol16º
Girona
nuvols_parcials21º
Perpignan
nuvols_parcials14º
Toulouse

Lundi 20 octobre 2014. 13:20h
publicitat



Vidéo

L'ex-compagne de Jacques Rançon : "J'espère qu'il va payer"

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   

Offre Santé 300x250

Syndication


Actualité


Politique
Christian Bourquin quitte le Conseil Général et Jean Castex se prépare

Chaises musicales politiques en Pays Catalan

Mardi 27.9.2011. 00:45h
Un certain chamboulement des équilibres politiques est amorcé en Pays Catalan, à travers les élections sénatoriales, remportées par l'UMP François Calvet et l'apparenté PS Christian Bourquin. Le premier ouvre la voie à une candidature de Jean Castex, maire de Prades, à des législatives partielles, tandis que le second abandonne son poste de vice-président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales.

Les élections sénatoriales modifient le paysage politique du Pays Catalan, par un jeu de chaises musicales qui commence avec la démission de Christian Bourquin de son poste de conseiller général du canton de Millas. L'intéressé, grand vainqueur du scrutin, en a fait l'annonce ce lundi soir : il ne sera plus vice-président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales afin de pouvoir rejoindre le Palais du Luxembourg, à Paris. Le sénateur Bourquin, qui figure parmi les trois personnalités d'obédience PS élues en Languedoc-Roussillon en début de leur exclusion du parti, pourra faire pencher la balance, avec ses camarades Robert Navarro et Alain Bertrand. Leurs voix compteront énormément, samedi, pour placer un socialiste à la présidence du Sénat, où la gauche dispose de 177 sièges, contre 28 pour le centre, et 143 pour la droite. En échange d'un vote en faveur de son prétendant, Jean-Pierre Bel, les trois anciens proches de Georges Frêche devraient être rapidement réintégrés par le parti.

À Perpignan, le départ de Christian Bourquin signifie l'entrée en scène de sa suppléante cantonale, François Bigotte, dans un jeu de relais fidèles, qui devrait conférer au nouveau promu le don d'ubiquité. Ce schéma de carrière, qui suppose une assise à Paris, à Montpellier et à Perpignan, concerne également Jean Castex. Conseiller de Nicolas Sarkozy, chef du groupe UMP au Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, maire de Prades et président de la communauté de communes du Conflent. Ce dernier est partant pour des élections législatives sur la 3ème circonscription des Pyrénées-Orientales, sous peu vacante, suite à l'élection sénatoriale de son titulaire, François Calvet, consacré en patron de la droite nord-catalane.

Il restera encore à parfaire la communication électronique, notamment pour le blog officiel de Christian Bourquin, nourri d'informations électorales et institutionnelles, mais vierge de prospective. A droite, le site de Jean Castex subit le piratage d'un vendeur de lingerie fine asiatique, tandis que le très méthodique site Internet de François Calvet souffre encore d'un manque d'analyses. Au centre, le blog de Jean-Paul Alduy s'est interrompu la semaine dernière.

François Calvet et Christian Bourquin, nouveaux sénateurs des Pyrénées-Orientales, et Jean Castex, prochainement candidat officiel aux élections législatives / DR
François Calvet et Christian Bourquin, nouveaux sénateurs des Pyrénées-Orientales, et Jean Castex, prochainement candidat officiel aux élections législatives / DR






publicitat

Commentaires

13. jcp66 - saint feliu 02.6.2017. 16.30h

Sauf modification récente que j'ignorerais,il y aura une cantonale partielle sur le canton de Millas;en effet en cas de démission ,la suppléance ne joue pas. Cela a été le cas à Saint Laurent de la Salanque, quand le maire est devenu député suppléant Mme Franco décédée (là la suppléance joue). Louis Aliot a un agenda chargé,mais peut il laisser passer cela ?


12. Michel A - Evry 23.8.2016. 19.45h

Il n'y aura pas de législative partielle pour remplacer François Calvet Les sièges vacants un an avant la fin du mandat ne sont pas remplacés. Les PO auront donc, comme d'autres départements un député de moins jusqu'en Juin 2012, date que devra attendre Jean Castex pour petre candidat


11. GASPILLAGE 02.12.2018. 18.45h

ça sert a quoi le sénat qui coute si cher?


10. macumba 02.10.2018. 14.00h

Chers "fer" et "concombre" relisez bien mes propos . Ne lisez pas ce que vous pensez , lisez ce qui est ecrit .. Dans le duel fraticide entre UMP er PR , l'échec général est inscrit .. l'electeur de droite n'a pas besoin de l'UMP pour etre representé ni du PR .. Le FN avec Aliot peut tirer profit de cela . La circonscription 1 en est l'exemple le plus avident . Mach "la droite populaire" de l'UMP en sera la victime si ces embrouilles pers...
Lire tout le commentaire


9. fer 02.10.2018. 12.00h

Macumba de Saleilles, je pense. Il me semble que le Parti Radical ne sera pas en mesure de présenter des candidats crédibles aux législatives et qui soient capables d'auto-financer leur campagne. Mais si je vous comprends bien, le Parti Radical se rêve en cauchemar de l'UMP, une sorte de nouveau "FN", sans les idées bien sûr, mais qui priverait de réélection les députés. C'est un beau programme pour un parti...qui v...
Lire tout le commentaire


5 -10 -20 -Tous
1
-
2
-
3 >



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat
1. CAMPAGNE STAR 468x60.gif


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-2014
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT