Logo
sol19º
Barcelona
sol16º
Girona
nuvols_parcials21º
Perpignan
nuvols_parcials14º
Toulouse

Dimanche 21 septembre 2014. 10:04h
publicitat



Vidéo

Anthologie de l'USAP 1902-2014

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   

en cours 300x250

Syndication


Actualité


Société
Le lobby homosexuel "LGBT 66" décrit un "mariage factice" à Cabestany

Sénatoriales: les candidats, interpellés sur le mariage homosexuel

Dimanche 14.8.2011. 15:00h
Alors que que 34% des français de droite sont favorables au mariage entre personnes du même sexe, contre 71% des français de gauche. Profitant d'une division interne des partis politiques, en marge des positions de façade, l'association perpignanaise "Lesbiennes, Gays, Bi et Trans" (LGBT 66) questionne les candidats aux élections sénatoriales de septembre. Ce collectif agissant se méfie du "mariage homosexuel" programmé le 12 novembre à Cabestany, en raison de son caractère limité.

Le premier "mariage homosexuel" organisé en Pays Catalan, le 12 novembre prochain, n'aura d'autre valeur que symbolique, en vertu du dispositif légal en vigueur en France. S'il semble s'agir d'une action médiatique nationale imaginée par le maire communiste de Cabestany, Jean Vila, qui entend unir deux hommes qui ne résident pas dans sa commune, un débat s'ouvre sur le territoire, comme le souhaite son initiateur, sur la question de l'union matrimoniale des personnes de même sexe. Dans un communiqué au style vif, transmis samedi, le principal lobby homosexuel du Pays Catalan, "LGBT 66" se "félicite dans un premier temps" de l'annonce formulée début août par M. Vila, mais enfonçait le clou sociétal en décrivant un simple "mariage factice". L'association, basée à Perpignan, est réticente à l'idée folklorique d'une cérémonie, théâtrale par force, qui s'ajoutera cependant aux pressions pour un changement de la législation. En ce sens, ses représentants tentent d'élever le débat sur le champ de la citoyenneté, et se réjouiraient de "pouvoir affirmer que nous sommes tous égaux face au Droit". Fondé sur la "neutralité politique", LGBT précise que les "positions individuelles au delà des clivages politiques" sont régulièrement à la source de prises de position pour le mariage homosexuel.

Le débat français sur le mariage entre personnes du même sexe divise les partis politiques en leur sein, un sondage réalisé par l'Insee en 2010 révélant que 34% des français de droite y sont favorables, contre 71% des français de gauche. Les appareils partisans adopteraient ainsi des positions de façade, grossièrement scindées entre une gauche favorable et une droite opposée. Ainsi, en juin dernier, les quatre députés du Pays Catalan, membres de l'UMP, se prononçaient en défaveur de l'union matrimoniale citée. Par ailleurs, un sondage TNS-Sofres rendu public en janvier dernier précise que 58% des Français sont pour, tandis que 35 % s'y opposent.

Face à d'évidentes hypocrisies, LGBT 66 interpelle les candidats aux élections sénatoriales du département des Pyrénées-Orientales, c'est-à-dire principalement le sortant centriste Jean-Paul Alduy, du parti Radical associé à l'UMP, François Calvet, présenté par l'UMP, et le sans étiquette Christian Bourquin, proche du Parti Socialiste. Visiblement sans a priori, l'association souhaite "connaître la position des grands électeurs et des candidats à la haute assemblée sur le mariage homosexuel". A l'échelle de la France entière, cette interrogation peut ébranler les partis politiques traditionnels, au regard d'opinions intimes inversement transposées dans le champ public.

© Solariasun
© Solariasun






publicitat

Commentaires

11. JEAN FRANCOIS - CABESTANY 04.5.2018. 09.30h

Il serait souhaitable que l'ensemble des candidats de droites comme de gauche ou de la pseudo gauche aux sénatoriales s'exprimes sur ce sujet y compris le candidat ALDUY. Pourquoi pas aussi que les grands électeurs s'expriment sur ce sujet?.


10. Stephane - Perpignan 03.4.2018. 14.15h

Bonjour, je viens de lire tout vos commentaires, à part des insultes presque personne ne parle du réel sujet, à savoir le mariage homosexuel. La notion de famille (1 homme - 1 femme et enfant) a quelque peu changée depuis quelques années. N'en déplaise aux uns et aux autres, la réalité est là et bien là de les couples homosexuels existent et demandent à ce que leurs droits soient reconnues d'un point de vue légal...
Lire tout le commentaire


9. miquel - Perpinya 04.3.2018. 13.15h

@Claire merlin, canigou, catalan... Ne souffrez vous pas d'un trouble de la personnalité multiple pour écrire avec autant de pseudos sur ce site. Si vous changez de pseudos, pour pas que l'on vous reconnaisse, essayez aussi de changer le style fait de mots en MAJUSCULES et de petits traits ----- qui viennent ponctuer chacun de vos ineffables commentaires.


8. Zid 01.2.2018. 21.15h

@ Thierry Les électeurs de Cabestany remercient Vila pour sa politique fiscale et pavillonnaire. Pas pour son costume communiste ni pour ses lubies médiatiques. Enfin, il me tarde de voir de près les jeunes mariés.


7. claire merlin - PERPIGNAN 01.11.2017. 23.00h

la FRANCE dans quelques années ressemblera à une horde de BONOBOS ---- C'est déjà un pays à la dérive --- les homos et les lesbos vont finir de le couler --- -------POUR INFO --------- Le bonobo (Pan paniscus), mot découlant de la déformation du nom de la ville de Bolobo (République démocratique du Congo), est une espèce de paninés (genre Pan), membres de la famille des hominidés et ...
Lire tout le commentaire


5 -10 -20 -Tous
1
-
2
-
3 >



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat
1. Evenement 1 - 468x60


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-2014
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT