Logo
sol19º
Barcelona
sol16º
Girona
nuvols_parcials21º
Perpignan
nuvols_parcials14º
Toulouse

Samedi 25 octobre 2014. 18:01h
publicitat



Vidéo

Falklands · Light's on me (Perpignan, 2014)

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   

1.1 Event 300x250

Syndication


Actualité


Une équipe de reporters de la chaîne TV3 passe 5 heures les yeux bandés par la police militaire

6 journalistes catalans enlevés et 4 autres agressés dans le chaos du Caire

Jeudi 3.2.2011. 21:30h
L'hostilité envers la presse comporte des risques en Egypte, depuis le déclenchement des évènements actuels. Ce jeudi, 4 journalistes catalans ont été directement agressés, tandis que 6 autres ont été arrêtés, isolés, puis placés sous contrôle, par la police du régime d'Hosni Mubarak.

Ce jeudi, une équipe de la télévision publique catalane TV3 a disparu, avant de réapparaître, au milieu du chaos égyptien. Pendant plusieurs heures, une équipe de l'émission de reportages "30 minutes" a été retenue par la police, avec plusieurs dizaines d'autres journalistes internationaux. Dans une ambiance de confusion, le régime égyptien s'emploie en effet à compliquer la tâche de nombreux professionnels, parmi lesquels 6 journalistes, employés de Télévision de Catalogne. Peu après avoir atterri ce jeudi matin au Caire, l'équipe a été arrêtée alors qu'elle filmait des scènes du mouvement social actuel, depuis une terrasse. Une patrouille de la police égyptienne, qui a aperçu les journalistes catalans, les a aussitôt contraints à pénétrer dans des véhicules militaires, avant de les transporter, les yeux bandés, vers des locaux gouvernementaux. Vers 20h, à l'issue de 5 heures d'inquiétude, le groupe a été accompagné vers un hôtel exclusivement occupé par des reporters de presse internationaux. Ce jeudi après-midi, ce même hôtel a été la cible d'une tentative d'attaque de la part de partisans d'Hosni Mubarak.

Lors d'une intervention en direct sur la chaîne 100% info 3/24, le rédacteur en chef du groupe catalan, Eduard Sanjuan, a décrit le procédé employé par les hommes du régime égyptien, qui ont obligé de nombreux autres journalistes étrangers à garder les yeux couverts. Selon les premières conclusions établies par les rédactions, les professionnels de la presse, avoir été soupçonnés d'espionnage, ont bien été libérés, mais placés sous contrôle des autorités. L'action diplomatique déployée depuis Barcelone peut avoir influencé l'heureux dénouement de ce bref épisode, qui n'a pas manqué d'émouvoir la Catalogne. Selon les informations disponibles ce jeudi soir, l'hôtel de destination des journalistes devrait être utilisé comme lieu stable, car les téméraires qui ont tenté d'en sortir s'exposent à toutes sortes de dangers. Par eux, le journaliste Joan Roura, envoyé spécial de la rédaction de TV3, indépendamment du premier groupe, a été agressé en direct dans la soirée, alors qu'il intervenait depuis la place Tarhir du Caire. Par ailleurs, un envoyés spécial de la radio catalane RAC1 et deux envoyés spéciaux du journal La Vanguardia ont également l'objet d'agressions, parfois assorties d'insultes et de vols de matériel.

Place Tahri du Caire, jeudi 3 février 2011 © Reuters
Place Tahri du Caire, jeudi 3 février 2011 © Reuters






publicitat

Commentaires

7. Cosette 31.1.2017. 11.15h

Mais non Elliot, vous avez torts !!! Au delà du bien et du mal de ce Monde il existe une planète catalane dont notre soleil est une pale copie et reflet de son existence, son rayonnement aussi ténu qu'un photon malade et qui mérite une information dont le prisme dégénéré nous suggère que l'intelligence et l'ouverture au monde sont inconnues des communs terriens que nous sommes ! Bref, pour reprendre les propos justes et miséra...
Lire tout le commentaire


6. eliott 01.12.2016. 20.15h

C'est évident que l'information ne peut se résumer à quelques catalans au vu des troubles révolutionnaires qui bouleversent le monde arabe Nous vivons un véritable séisme dans le monde arabe avec tres problablement des conséquences géo stratégiques considérables et on nous relate pour une première entrée en matière après plusiuers semaines les détails - tristes - certes mais des détail...
Lire tout le commentaire


5. carqueyrolles 01.10.2016. 22.30h

@cosette a raison : la vision franco-française de l'actualité c'est quand même autre chose ! On se rappelle l'ambassadeur de France a Sarajevo télégraphiant à son Ministre le 27 juin 1914 : "visite sans intérêt, demain sera une journée ordinaire". Le lendemain l'Archiduc François-Ferdinand était assassiné et commençait le premier conflit mondial dont nous ne nous sommes jamais remis .... Aprè...
Lire tout le commentaire


4. Segura - Bages 01.10.2016. 20.45h

@Cosette La Clau est un site de Catalogne Nord plutôt dédié à l'information et aux thèmes catalans, si vous voulez avoir de l'info internationale avec un autre point de vue allez sur Le Monde, Le Figaro, Courrier international, Slate ! Et allez pleurnicher ailleurs...


3. oli66 01.10.2016. 19.45h

@Cosette: D'accord avec vous.


5 -10 -20 -Tous
1
-
2 >



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-2014
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT