Logo
sol19º
Barcelona
sol16º
Girona
nuvols_parcials21º
Perpignan
nuvols_parcials14º
Toulouse

Vendredi 31 octobre 2014. 19:26h
publicitat



Vidéo

Serge Lladó "Hallucinations auditives" (Villelongue de la la Salanque, Roussillon)

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   

1.1 Event 300x250

Syndication


Actualité


Société
12 véhicules brûlés à l'aube de ce dimanche, suite à une arrestation

Deux nuits d'émeutes communautaires à Salt, dans la banlieue de Girona

Dimanche 16.1.2011. 17:30h
Régulièrement en proie à des tensions, la ville de Salt, dans la communauté urbaine de Girona, a connu depuis vendredi deux nuits d'émeutes communautaires. Les effectifs de la police catalane sont désormais renforcés, dans l'espoir de préserver les équilibres sociaux de la commune, composée à 43% de population immigrées.

Depuis vendredi, la ville de Salt, voisine et banlieue de Girona, a été le théâtre de deux nuits d'émeutes particulièrement violentes. Entre 2h et 4h du matin, dans la nuit de ce samedi à ce dimanche, 12 véhicules ont été brûlés par des bandes d'individus souvent jeunes et issus de l'immigration, dans le quartier du Parc Monar, au centre de la ville. Ces émeutes avaient débuté dans la nuit de vendredi à samedi après une mobilisation face au commissariat des Mossos d'Esquadra, la police catalane, pour protester contre une intervention policière contre le jeune Mohammed R.L., âgé de 16 ans. Soupçonné d'un vol de moto, le jeune homme aurait été poursuivi par les Mossos d'Esquadra, samedi dernier, avant de faire une chute du cinquième étage d'un immeuble. Il est toujours dans un état grave et son diagnostic vital est engagé. Suite à cet évènement, une réunion de soutien, qui a dégénéré vendredi soir par de nombreux actes de vandalisme, dont des feux de conteneurs, s'est soldé par l'arrestation de trois personnes, deux mineurs de 16 ans, l'un marocain et l'autre sud-américain, et un majeur marocain de 23 ans, très défavorablement connu des services de police.

Cette nouvelle nuit d'émeute remet en lumière les graves problèmes sociaux et communautaires accumulés par la ville, de 30.000 habitants, dont 43% d'immigrés, et un taux de chômage de près de 40% chez les moins de 30 ans. L'absence de perspectives et les nombreuses frustration de la jeunesse sont, selon  la majorité des intervenants, à l'origine de ces tensions répétitives, à l'exemple des émeutes de la région parisienne ou de Perpignan en 2005. Ce dimanche, le maire socialiste de Salt, Iolanda Pineda, a communiqué la mise en place immédiate d'agents de police supplémentaires dans sa ville, tout en réclamant une réponse "ferme et sans concessions". Face à ces incidents "très graves", l'élus s'est déclarée "convaincue" que les habitants, "indépendamment de leurs origines", sauront agir afin que l'incivisme no brise pas "l'avenir" et "l'espoir" de la commune.

Salt, région du Gironès, dimanche 16 janvier 2011 © Agence Catalane d'Informations
Salt, région du Gironès, dimanche 16 janvier 2011 © Agence Catalane d'Informations






publicitat

Commentaires

9. Jérôme 04.5.2018. 11.45h

Salt c'est un peu le Roubaix catalan : la population y sera bientôt majoritairement musulmane. Pourquoi faire? A qui profite cette main-d'oeuvre à bon marché? Pourquoi tolérer autant de clandestins?


8. Republic66 03.4.2018. 12.45h

Pourquoi 43% d'immigrés? Pourquoi les pays européens (et autres) doivent rembourser avec intérêt leurs dettes aux créanciers? A qui la faute? A nous tous citoyens? Où aux politiques qui ont été bien incapables face à des groupes financiers qui rêvent de diriger le monde...à leur manière!!! Libérale : c'est à dire le pouvoir de l'argent sur nos choix quotidiens! Qui peut se payer un plein tarif en trai...
Lire tout le commentaire


7. oulala 02.12.2017. 12.45h

et dire que des intellos s´ imaginent encore que la France plus que tout autre pays n´ a jamais su intégrer les immigrés maghrébins...


6. laicité 01.11.2017. 20.45h

presque la moitié de la population de salt d'origine immigrée.40 % de chomage chez les moins de 30 ans.Merci l'assistanat,comme les français,zon de la me..e dans les yeux les espagnols.Vivement que la chine les rachetes,nous acceuillerons les immigrés qui seraient forcés de travailler s'il restent la bas


5. Mis 01.11.2017. 20.45h

Comme vous le dites "Salt a été le théâtre" ... de l'Archipel!


5 -10 -20 -Tous
1
-
2 >



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-2014
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT