Logo
sol19º
Barcelona
sol16º
Girona
nuvols_parcials21º
Perpignan
nuvols_parcials14º
Toulouse

Samedi 29 avril 2017. 17:29h
publicitat



Vidéo

Film touristique « Au Pays Catalan », années 1930

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Politique
La gauche souverainiste récupère les voix perdues par le parti CDC

Les républicains indépendantistes, maîtres du jeu politique en Catalogne du Sud

Lundi 17.4.2017. 10:30h
L'échiquier polititique de Catalogne du Sud est modifié par une redistribution des forces en présence : les voix perdues par Convergence Démocratique de Catalogne (CDC), parti d'Artur Mas, sont ostensiblement récupérées par la Gauche Républicaine, mais restent dans le camp indépendantiste.

Le leadership de la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC) en Catalogne du Sud est souligné par un sondage publié le 15 avril. Le parti fondé en 1931 obtiendrait 25,8 % des voix en cas d'élections législatives. La formation centralisatrice Ciutadans recueillerait 16,1 % et serait suivie du Parti Démocrate (ex-Convergence Démocratique de Catalogne - CDC), titulaire virtuel de 15,1 % des suffrages. Le socialisme sud-catalan, attirant 12,7%, précéderait la formation Catalunya Sí Que es Pot, notamment composée de la gauche libertaire de Podemos. Le très droitier Partido Popular et les Candidatures d'Unité Populaire, gauche libertaire indépendantiste, fermeraient la marche avec 8,5% et 5,1% respectivement.

ERC siphone les voix de CDC

Ce sondage a été réalisé par l'institut GAD3, pour le compte du quotidien La Vanguardia, du 7 au 12 avril. En projection de sièges au Parlement de Catalogne, il indique que le souverainisme catalan s'établirait à 68 députés, sur un ensemble de 135. Une très juste majorité indépendantiste siégerait ainsi à la chambre du territoire, sise à Barcelone. Cette étude révèle également la chute de l'ancien CDC, mené par les chefs charismatiques Jordi Pujol et Artur Mas, qui obtenait 31% des voix lors des élections catalanes de 2012. A l'inverse, la Gauche Républicaine avait alors obtenu 13,7% des suffrages. Les vases communicants entre la gauche et le centre-droit indépendantistes sont devenus évidents, dans le cadre d'une recomposition idéologique de fond en Catalogne du Sud.

Oriol Junqueras, président de la Gauche Républicaine de Catalogne et vice-président du gouvernenement catalan © ACN
Oriol Junqueras, président de la Gauche Républicaine de Catalogne et vice-président du gouvernenement catalan © ACN








publicitat

Commentaires


Aucun commentaire sur cet article



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Here you can play avalon slots online and play rhyming reels slots for free.

Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat